La question du racisme en Italie et dans le sport devient très préoccupante. Après des chants racistes à l’encontre des joueurs de football de peau noire, c’est l’athlétisme qui subit ce phénomène.

Fabio Carini organisateur du Semi-marathon de Trieste en Italie n’autorisera point l’inscription des coureurs africains pour la prochaine édition. Une façon selon les organisateurs, ” de marquer le coup afin que les mesures soient prises pour réglementer ce qui est actuellement un commerce d’athlètes africains” a déclaré le principal organisateur à La Repubblica, quotidien Italien.

Malgré cette explication, l’opinion africaine et mondiale pense qu’il s’agit purement et simplement du racisme. Député européenne du centre gauche, Isabelle De Monte juge cette décision de “grave et indigne” dans un pays au passé très sombre en matière de racisme. ” On empêche des professionnels de prendre part à une course parce qu’ils viennent d’Afrique. Attention, nous le disons depuis des mois. La situation est en train de nous échapper et nous sommes en train de revenir aux heures sombres”, ajoute t-elle.

Prévu pour être couru le 5 mai prochain, le semi-marathon de Trieste risque de passer comme l’apologie du racisme au moment où le sport est utilisé pour lutter contre ces “nains en mentalité” pensant qu’une race serait supérieure à une autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici