Le président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi est mis en examen pour corruption active pour versement à l’ancien patron de la fédération internationale d’athlétisme.

Le juge d’instruction du pôle financier du Tribunal de Paris, Renaud Van Ruymbeke soupçonne le patron du club champion de France 2019 de corruption active dans l’attribution des championnats mondiaux d’athlétisme au profit du Qatar en 2017.

Placé sous un statut de témoin assisté, Nasser Al-Khelaïfi est accusé d’avoir validé un versement de 3,5 millions de dollars à Lamine Diack ex-président de l’IAAF, lui-même mis en examen.

Une situation qu’aurait bien aimé éviter Nasser, à un moment où les résultats du PSG ne sont pas les meilleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici