Le boxeur américain Andy Ruiz a créé la surprise à New York. Il a détrôné Anthony Joshua et s’empare des trois titres de champion WBA, IBF et WBO.

Joshua, considéré comme l’un des meilleurs lourds en activité, a été renversé le 1er juin aux États-Unis. Une défaite qui va écorner la réputation du britannique.

Parti favori dans ce combat, Joshua champion olympique en 2012 s’incline pour la première fois après une vingtaine de combat. Le mexicain d’origine Ruiz, 28 ans qui ne devait initialement pas disputer ce combat, devient le nouveau champion WBA, IBF et WBO de la catégorie-reine après cette 33e victoire pour une défaite.

« C’est un rêve devenu réalité, j’ai encore du mal à réaliser », a déclaré Ruiz, surnommé « le Destructeur ».

Après sa première défaite, pour 22 victoires (20 avant la limite), Joshua, 29 ans, a félicité chaleureusement son adversaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici