Le premier championnat féminin de football du Soudan a démarré le 30 septembre 2019 au stade de Khartoum. Les femmes foulent désormais les pelouses de football du pays. Un rêve qui est devenu une réalité depuis quelques jours.

21 clubs disputent le championnat. Une première, près de trente ans après.
Le premier match a opposé les clubs de Tahadi et de Difaa dans le stade de la capitale. Les matchs se jouent aussi dans les villes de Madani (est), d’Al-Obeid (centre) et de Kadugli (sud).

« C’est une rencontre historique, pas seulement pour le sport féminin, mais pour le Soudan tout entier », a affirmé la ministre des Sports, Wala Essam. Aux côtés de diplomates soudanais et étrangers, elle a ajouté, « nous accorderons une attention spécifique au sport féminin et au football féminin ».

Membre de la FIFA depuis 1948 et cofondateur de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) avec l’Egypte, l’Ethiopie et l’Afrique du Sud, le Soudan est loin d’être un pionnier du continent en matière de football féminin, entravé par l’adoption de la charia (loi islamique) dès 1983.

Avec le Monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici