Lomé, sera la capitale de la petite balle jaune de la zone 2 du 06 au 14 janvier 2020. C’est à la faveur du championnat ITF/CAT de l’Afrique de l’Ouest et centrale des 14 ans et moins, et des 16 ans et moins.

Neuf pays à savoir : la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun , le Gabon, le Ghana, le Nigeria, la Sierra Leone et le Togo prennent part à cette compétition qualificative pour le championnat d’Afrique prévu en Mars prochain au Togo. Près de 80 athlètes des catégories cadettes et juniors vont rivaliser dans les deux tableaux homme et dame.

« Le tournoi se jouera en deux phases : les simples ou matches individuels du 06 au 10 puis les matches par équipes du 11 au 14 janvier. Tous les athlètes togolais inscrits, sont attendus dans ce tournoi, mais principalement Isaac Padio et Valentine Talaki », a laissé entendre, Hunkporti Edem Manassé, directeur de la compétition.

Le Togo, pays hôte est représenté par douze athlètes : six en catégorie des 14 ans et moins puis six en catégorie des 16 ans et moins. Espoir de qualification pour le Togo, Isaac Padio devrait logiquement tenir son rang dans la catégorie des 16 ans et moins. Mais l’un des gros challenges se trouve être le duel attendu entre Eytan Miessan du Congo Brazzaville et Aboubacar du Ghana dans la catégorie des 14 ans et moins.

Chez les filles, la Togolaise Talaki Valentine se battra pour son ticket chez les 14 ans et moins aux côtés des favorites de la catégorie supérieure où Minet Lili Belle de la Côte d’Ivoire attend de prendre sa revanche sur Marry Love Eduard du Nigeria. La Togolaise Adjiwanou Kekeli tentera aussi de bousculer la hiérarchie chez les 16 ans et moins, en vue d’une qualification pour le championnat d’Afrique qui sera organisé pour une première au Togo.

Démarrées ce lundi par les matches du premier tour, ces éliminatoires vont se poursuivre jusqu’au 14 janvier sur les courts de tennis de la fédération et de l’AAT.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici